Jouons avec le changement

Aujourd’hui, j’ai envie de jouer avec les mots. Au lendemain du grand débat des élections présidentielles, ce n’est bien entendu ni innocent, ni anodin. Non que le propos politique, dans les idées qu’il véhicule, m’intéresse ici mais justement parce qu’il est lui-même véhiculé par des mots. Il devient un terrain de jeu formidable.

Mon jeu du jour concerne le slogan de F.Hollande et tout particulièrement un mot qu’il comporte :

changement

Pourquoi ce mot a-t-il été choisi, dans une démarche extrêmement réfléchie, pour devenir l’image de toute une campagne? Quel secret recèle-t-il pour être efficace ? Pourquoi a-t-il été jugé idéal?
Commençons par les faits.

Changement :
– Action, fait de changer, de modifier quelque chose, passage d’un état à un autre : Changement de propriétaire, de ministère.
– Fait d’être modifié, changé ; modification, transformation : Des changements sont intervenus dans son attitude.
– Modification profonde, rupture de rythme ; tout ce qui rompt les habitudes, bouleverse l’ordre établi : Aimer le changement.

Dictionnaire Larousse – définition en ligne

Ce mot représente un concept qui prend corps face à une situation établie. Qu’il soit motivé, imposé ou nécessaire, il est une réaction à une situation. Il y est étroitement lié même s’il en figure la stricte opposition.
Autrement dit un mot et un concept particulièrement pertinents dans le cadre politique.

Dans le cas qui nous intéresse, le changement peut correspondre à une volonté de modification d’un état que l’on juge négatif. Toutefois, rien indique la nature de cette modification. Evolution, amélioration, dégradation ? Ce seul mot ne nous le dit pas. L’unique certitude avancée, celle de la différence, d’un autre.
Implicitement, si l’on juge l’état actuel – la présidence de N. Sarkozy – comme négatif, un changement ne pourra qu’être bénéfique.
A l’inverse, si l’on est satisfait de cet état – partisan de N. Sarkozy – c’est le changement qui peut devenir négatif.
Néanmoins, pour que ce changement soit vu comme une amélioration, F. Hollande doit être jugé capable de le mener. Le seul moyen de savoir ? S’intéresser de près à son programme !

En cela, l’utilisation de ce mot présente une intelligence certaine :
– c’est un leit-motiv pour les partisans de F. Hollande
– c’est un appel à découvrir son programme pour les indécis ou les curieux
– ce n’est pas une attaque ouverte envers N. Sarkozy (d’autres éléments peuvent l’être mais pas ce slogan)
De plus, le changement implique une notion d’action indispensable, opposée à d’autres slogans plus statiques, lexicalement parlant.

Le terme changement est donc un terme  complexe et son utilisation doit être étudiée soigneusement, comme doivent l’être les mots forts de toute campagne de communication.
N’oublions pas qu’un mot est un outil. Si un marteau peut être idéal pour enfoncer un clou, il sera inutile face à une vis et mal utilisé, il peut se retourner contre celui qui le manipule.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s